Tous les articles par florentmeyer

CRÉATION D’APPLICATION ANDROID ET IPHONE SANS SAVOIR CODER

La création application android et iPhone est désormais plus simple que jamais. En effet là ou auparavant il fallait obligatoirement passer par un développeur voir deux pour développer pour les deux systèmes différents, AppSmarty vous propose grâce à son CMS dédié de créer et gérer votre application sur les deux plateformes, comme vous créeriez et gereriez un site sous wordpress. La solution est d’une facilité déconcertante avec un processus en 5 étapes qui vous accompagne jusqu’à la publication de votre application.

application android

Cela génère énormément d’économies et également une rapidité de déploiement car désormais une application peut être déployée en quelques jours. La création de l’application est gratuite et vous ne payez qu’à la publication pour un coût débutant à 24€/mois soit 12€/ mois par écosystème.

Parmi les autres avantages, la possibilité de communiquer avec vos clients via push notifications mais aussi d’utiliser son compte admob pourmonétiser son application.

C’est une solution parfaite pour les PME et les commerce de type bar et restaurants. Mais aussi pour les grandes entreprises organisants des salons ou des conférences et ayant un besoin ponctuel de communiquer auprès de ses clients.

Niveau référencement c’est également une opportunité à saisir puisque Google met en avant dans ses résultats mobile les applications disponible au téléchargement dans le Apple App store et le Google playstore

application android 2

La création facile d’application android et iphone est à essayer chez AppSmarty.com

 

LE VIDEO TELLING, LA SOLUTION IDÉALE POUR TOUCHER VOS CLIENTS

A l’heure de l’explosion de la consommation de vidéo sur internet de façon direct via Youtube ou indirect via la consultation de son mur Facebook, le format publicitaire vidéo est en train d’exploser avec des performances en terme de notoriété mais également en terme de génération de lead assez incroyable avec des coûts très mesurés pour le moment. Il faut donc en profiter car d’ici 2 à 3 ans cela coutera probablement beaucoup plus cher avec un marché de la publicité vidéo arrivant à maturité.

Le problème c’est que pour commencer à faire de la publicité en vidéo, il faut …… Une vidéo.

Un format que j’ai découvert et qui donne de beau résultats sur youtube et les réseaux sociaux est le video telling.

Le video telling c’est quoi ? C’est un format vidéo animé dans lequel vous est racontée une histoire via des dessins qui s’animent sous vos yeux. Le plus souvent on y voit un dessinateur déssiner et colorier les déssins, le tout avec une musique punchy et très souvent une voix Off. Les formats sont généralement inférieurs à 1m30. Bref le must pour toute entreprise souhaitant se lancer rapidement dans la publicité vidéo youtube, facebook et twitter.

PROGRAMME GOOGLE PARTNER : AGENCY HEALTH INDEX, LE QUALITY SCORE POUR LES AGENCES ADWORDS !

Le programme Google engage qui définissait les niveaux de certification des agences va subir une sérieuse évolution le 13 novembre 2013.

En effet Google va introduire un nouveau système s’apparentant à un quality score, ce qui sera obligatoire pour une agence adwords pour obtenir la certification suprême.

GOOGLE PARTNER

A partir du 13 novembre 2013, pour obtenir le badge Google partner gage du plus haut niveau de professionnalisme dans la gestion des campagnes adwords, l’agence devra remplir les conditions suivantes :

=>  Avoir au moins une personne ayant obtenu une certification personnel basique + avancée rattaché au MCC de l’agence adwords

=>  L’entreprise doit avoir gérée un montant minimum de dépenses de 10 000$ sur les 90 derniers jours

=>  Activité sur le compte pendant 60 des 90 derniers jours.

Et enfin Grosse nouveauté le Agency Health Index !

Les équipe B2B de Google ont concocté un nouvel algorithme qui viendra vérifier chaque jour les centres multi comptes des agences et les comptes affiliés pour vérifier que ceux-ci respectent des critères de qualité dans la gestion des campagnes.

Cet Agency health index viendra donc vérifier les critères suivants :

=> Quality score moyen des campagnes présente dans les comptes

=> Mise en place d’extensions d’annonces

=> Mise en place de campagnes avancées

Il s’agit donc d’un véritable quality score pour agence. Cela devrait garantir que les agences disposant du badge sont des agences qui suivent régulièrement le compte de leur clients, ce qui est une excellente chose.

GOOGLE ADWORDS RLSA, 5 STRATÉGIES POUR AUGMENTER VOS CONVERSIONS

Vous cherchez une agence Adwords pour gérer votre RLSA faîtes appel à l’agence Escale Ads

Google adwords RLSA est une belle petite innovation de google qui vient coupler les listes de remarketing et les campagnes de search adwords. Ce service vient s’attaquer à un terrain que criteo ne peux pas maitriser à ce jour : le search.

Tout d’abord pour commencer, détaillons un peu le fonctionnement de ce produit.

Google vous permet depuis un bon moment de faire du remarketing ou remarketing dynamique en plaçant des tags sur votre site e-commerce, vous pouvez alors créer des listes d’internautes étant passés sur différentes pages de votre site (produit, panier….)

Ces listes étaient alors utilisées pour des campagnes sur le réseau display de Google via le remarketing.

Désormais, il est possible d’utiliser ces listes pour dynamiser vos campagnes sur le search.

Le principe est de générer des scénarios  différenciés selon qu’un internaute ai déjà visité votre site ou non.

Quels sont donc  les stratégies RLSA possibles ?

> Fidélisez vos clients en augmentant vos enchères

En effet un internaute ayant déjà converti sur votre site est précieux, il à déjà réalisé l’intégralité du tunnel de transformation et doit être traité avec attention. Cet internaute sera bien plus enclin à passer de nouveau une commande sur votre site qu’un nouvel internaute. N’hésitez pas alors à hausser vos cpc pour les internautes ayant convertis il y a plus de 30 jours.

> Créez des annonces différenciées avec incentives pour les internautes ayant déjà visité votre site

Vous pouvez également utiliser les listes de remarketing pour créer des groupes d’annonces avec des codes promotionnels agressifs pour pousser les internautes ayants déjà visités les pages produits de votre site à passer commande.

> Ciblez les abandonneurs de panier avec des codes promotionnels

De la même manière, vous pouvez cibler les internautes ayant abandonné leur processus de transaction et proposer une landing page et un avantage qui les feras de nouveau rentrer dans le tunnel de transformation, plutôt que de les rediriger vers une autre catégorie de page qui les pousseraient à de nouveau à naviguer sur le site.

> Ciblez un internaute ayant abandonné un panier en affichant vos annonces sur le champs sémantique de vos concurrents

Autre astuce sympa et un peu pirate, vous pouvez faire en sorte de créer des groupes d’annonces ciblant les internautes ayants abandonnés leur panier et faisant plus tard des recherches pour atteindre le site de vos concurrents.  Si au moment de sa recherche vous lui proposez une offre vraiment attrayante, il y a de forte chance que celui-ci convertisse sur votre site.

> Améliorez la rentabilité de vos campagnes branding

En effet lorsque l’on créer une campagne de notoriété en achetant son nom de marque, il y a toujours un moment ou l’on se dit que l’on pourrait économiser sur les clics des internautes clients connaissant déjà le site. Vous allez pouvoir exclure les internautes clients ou déjà inscrit sur votre site de votre campagne de notoriété. De ce fait, un internaute client ne se verra pas afficher votre campagne branding et vous économiserez des clics inutiles. Attention ! Soyez sur d’être référencé en position 1 sur votre marque dans la SERP.

 

Vous l’avez vu, il est possible de faire pas mal de chose avec ces nouveaux services, n’hésitez pas à expérimenter, il y a de belle choses à faire et votre esprit de marketeur ne manquera pas de trouver de nouvelles application à Adwords RLSA

[TUTORIAL] CRÉEZ FACILEMENT VOTRE BOT TWITTER !

Vous cherchez une agence twitter ads ? Faîtes appel à Escale Ads

Pour tous ceux qui se demandent comment créer un bot sur Twitter facilement sans être un développeur chevronné, voici une solution qui devrait vous intéresser et que j’ai pu mettre en oeuvre personnellement.

twit1

Créez votre bot twitter

Etape 1 – Préparation des contenus à publier sur votre compte twitter bot

Cette étape de préparation est fondamentale, car les outils qui vous serviront à publier automatiquement vos tweets s’appuient sur des flux RSS.

Partant de ce constat, 3 scénarios s’offrent à vous selon que vous souhaitiez :

  • Publier automatiquement sur votre compte, des articles déjà présent sur un site internet et possédant déjà un flux RSS. Dans ce cas rien de plus simple, il suffit de récupérer L’url du flux XML. Exemple: http://www.leparisien.fr/actualites-a-la-une.rss.xml
  • Publier du contenu d’un site internet ne possédant pas de flux XML. Dans ce cas il existe des outils comme Diffbot FeedBeaterqui permettent de générer un flux RSS à partir d’une page web.
  • Publier du contenu créé par vous même. Dans ce cas il vous faudra créer un flux RSS à partir d’un fichier Excel. L’outil conçu parautomateexcel, est extrêmement puissant et vous permettra de préparer des milliers de tweets avec les liens attachés au format XML.

TWEET2

Un clic, des milliers de tweets au format XML !

 

Etape 2 – Programmation de la diffusion de vos flux sur votre compte twitter

Une fois vos flux RSS récupérés, il est alors très simple d’en programmer la diffusion sur twitter. Il existe beaucoup d’outils permettant de réaliser cette opération mais deux d’entre eux ont ma préférence : Twitterfeed et Dlvr.it.

Ceux-ci vont vous permettre de diffuser jusqu’à 240 tweets par jour et par flux RSS, soit près de 7500 tweets/mois. Autre gros avantage de ces services, tous les liens sont automatiquement raccourcis et trackés. Vous aurez donc les statistiques précises de votre twitter Bot

TWEET3 TWEET4

GOOGLE PRODUCT SEARCH, QUELLE STRATÉGIE BUSINESS POUR GOOGLE ?

Edit : Google product search devrait s’appeler Google shopping sur le marché Français et le lancement est imminent.

Google product search est un vieux serpent de mer du géant du search, puisque le comparateur de prix made by Google a vu le jour en 2004 sous le nom de Froogle. En 2007 Marissa Mayer vice-présidente produits de recherche et services aux utilisateurs décide de renommer le service Product Search.

marissa mayer

Marissa Mayer – Je veux une Boss comme ça, pas vous ? 😛

6 ans après sa première apparition, le service porte encore la mention béta, mais cela n’a rien de choquant compte tenu du passif de Google en la matière (5 ans pour faire sortir gmail de sa version béta).

Ou en est donc Google product search en 2010 ? Google product search est devenu en 2009 numéro 1 des comparateurs de prix sur le marché américain distançant les comparateurs historiques bizrate-shopzilla, shopping.com, pricegrabber, nextag…

Google a lancé très récemment ce service sur le continent Européen avec une version disponible sur le moteur UK et sur le moteur Allemand.

google product search

Google Product Search – Google.com

Très prochainement, le service de comparaison de prix sera mis en place sur 2 autres marchés : La France dans les semaines qui viennent (Septembre-Octobre) et l’Espagne pour la fin de l’année 2010. Le service peut être considéré comme une extension du référencement naturel car : – Le service est gratuit pour les annonceurs (nous verrons pourquoi par la suite)

– Les résultats peuvent être présentés dans les pages de search à l’instar de la recherche universelle

google product search 2

Exemple de résultat dans les SERP

– Un nouvel onglet shopping apparaît aux cotés des autres services comme actualité, maps, vidéos…

google product search bar

google product search colonne

Google met a disposition des annonceurs et des agences une plateforme appelée merchant center, dans laquelle ceux-ci peuvent uploader leur catalogue. Les fonctionnalités sont plutôt basiques, mais l’interface reste efficace avec la possibilité de suivre l’évolution du catalogue et de sa diffusion sur le réseau de recherche.

Pourquoi Google propose t-il product search gratuitement ?

Google est une entreprise et rare sont les entreprises qui réussissent avec une vision uniquement philanthropique.

Google cherche donc via ce service gratuit, à promouvoir une certain nombre de ses services qui eux s’avèrent être payants.

L’objectif est donc de s’approprier une part de plus en plus importante des budgets marketing des annonceurs.

Que cherche t-elle donc à vendre ?

Tout d’abord l’entreprise cherche a vendre toujours plus de liens sponsorisés adwords de deux manières :

– l’arrivée de product search va créer de nouveaux espaces qualifiés sur lesquels il sera très intéressant d’apparaître pour les annonceurs

google product search espaces

de nouveaux espaces publicitaires à coloniser 🙂

– Les annonceurs ayant uploadés leur catalogue sur Google product search fournissent de fait une base images à Google, qui propose alors un service couplé à adwords pour afficher celles-ci en compléments des annonces textuelles. Le but étant d’augmenter le CTR.

google product illustration

Parfaite illustration du couple product search + adwords

Google cherche également à vendre sa solution de paiement en ligne qui ne s’est jamais vraiment imposée. Je veux bien sûr parler de Google Checkout, le concurrent de Paypal.

C’est bien simple, si adoption massive de product search il y a par les annonceurs, l’utilisation de check out par ceux-ci sera un véritable discriminant et un gage de visibilité puisque Google propose ce service comme filtre de recherche.

google checkout

Google Checkout est ton ami 😉

Voyant toute cette machine de guerre s’avancer, je pense que les comparateurs de prix traditionnels comme Leguide.com, Shopzilla, Shopping.com… doivent commencer à avoir quelques sueurs froides. Certaines rumeurs avancent même que certains gros comparateurs en France très bien positionnés sur les résultats organiques, auraient déjà subit une baisse de leur positionnement sur un grand nombre de requêtes. Google ferait un peu le ménage pour se dégager de la place dans les SERP. Personnellement j’ai un peu de mal à croire à cela lorsque l’on sait que les comparateurs de prix sont eux même de très gros clients pour Google via adwords. Google se sert également des avis clients de ces plateformes pour afficher les rich snippets dans product search.

Alors d’après vous, ce service sera t-il un Top ou bien un Flop ?

GOOGLE RICH SNIPPETS, ENJEU DE VISIBILITÉ DANS LES SERP

Après un an d’expérimentation sur son moteur Américain, Google a décidé d’internationaliser sa fonction de Rich Snippets.

Pourquoi donc s’y intéresser ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une fonctionnalité officiellement prise en charge par Google et amenée à prendre une place très importante dans la présentation des SERP « search engines result pages ».

Les rich snippets ont pour objectif de donner aux internautes effectuant des recherches sur Google, des informations supplémentaires affichées directement dans les SERP. Ces données sont  extraites des pages des sites ayant mis en place les micro-formats.

rishsnippets1

Récupération des évaluations de « The Last Air Bender » sur IMDB

Ces informations supplémentaire peuvent être de plusieurs natures :

– Évaluation et avis clients (nombre et note moyenne)

– Données liées à une personne

– Données liées à une entreprise (adresse, téléphone, code postal) – Données liées à un événement

richsnippets2

Données liées à un événement

RICHSNIPPETS3

Données liées à une personne

L’ajout de ces « données sémantiques » accroît la pertinence des résultats et se répercute directement sur le taux de clics dans les résultats de recherche. Le trafic généré est beaucoup plus qualitatif et le taux de rebond s’en trouve grandement amélioré.

Google utilise les rich snippets dans un certain nombre de ses services  Comme par exemple :

– Google product search

RICHSNIPPETS4

Google rich snippets et google product search

– Google adwords

RICHSNIPPETS5

Google rich snippets et Google adwords

La mise en place des rich snippets au niveau technique se fait via les micro-formats ou le format Rfda.

Très honnêtement si pour le moment les rich snippets ressemblent à un gadget étant donné qu’ils n’impactent pas le positionnement, ils risquent de devenir un discriminant lorsqu’une majorité d’acteurs feront remonter leurs extractions de données dans les SERP, notamment dans Google product search.