GOOGLE PRODUCT SEARCH, QUELLE STRATÉGIE BUSINESS POUR GOOGLE ?

Edit : Google product search devrait s’appeler Google shopping sur le marché Français et le lancement est imminent.

Google product search est un vieux serpent de mer du géant du search, puisque le comparateur de prix made by Google a vu le jour en 2004 sous le nom de Froogle. En 2007 Marissa Mayer vice-présidente produits de recherche et services aux utilisateurs décide de renommer le service Product Search.

marissa mayer

Marissa Mayer – Je veux une Boss comme ça, pas vous ? 😛

6 ans après sa première apparition, le service porte encore la mention béta, mais cela n’a rien de choquant compte tenu du passif de Google en la matière (5 ans pour faire sortir gmail de sa version béta).

Ou en est donc Google product search en 2010 ? Google product search est devenu en 2009 numéro 1 des comparateurs de prix sur le marché américain distançant les comparateurs historiques bizrate-shopzilla, shopping.com, pricegrabber, nextag…

Google a lancé très récemment ce service sur le continent Européen avec une version disponible sur le moteur UK et sur le moteur Allemand.

google product search

Google Product Search – Google.com

Très prochainement, le service de comparaison de prix sera mis en place sur 2 autres marchés : La France dans les semaines qui viennent (Septembre-Octobre) et l’Espagne pour la fin de l’année 2010. Le service peut être considéré comme une extension du référencement naturel car : – Le service est gratuit pour les annonceurs (nous verrons pourquoi par la suite)

– Les résultats peuvent être présentés dans les pages de search à l’instar de la recherche universelle

google product search 2

Exemple de résultat dans les SERP

– Un nouvel onglet shopping apparaît aux cotés des autres services comme actualité, maps, vidéos…

google product search bar

google product search colonne

Google met a disposition des annonceurs et des agences une plateforme appelée merchant center, dans laquelle ceux-ci peuvent uploader leur catalogue. Les fonctionnalités sont plutôt basiques, mais l’interface reste efficace avec la possibilité de suivre l’évolution du catalogue et de sa diffusion sur le réseau de recherche.

Pourquoi Google propose t-il product search gratuitement ?

Google est une entreprise et rare sont les entreprises qui réussissent avec une vision uniquement philanthropique.

Google cherche donc via ce service gratuit, à promouvoir une certain nombre de ses services qui eux s’avèrent être payants.

L’objectif est donc de s’approprier une part de plus en plus importante des budgets marketing des annonceurs.

Que cherche t-elle donc à vendre ?

Tout d’abord l’entreprise cherche a vendre toujours plus de liens sponsorisés adwords de deux manières :

– l’arrivée de product search va créer de nouveaux espaces qualifiés sur lesquels il sera très intéressant d’apparaître pour les annonceurs

google product search espaces

de nouveaux espaces publicitaires à coloniser 🙂

– Les annonceurs ayant uploadés leur catalogue sur Google product search fournissent de fait une base images à Google, qui propose alors un service couplé à adwords pour afficher celles-ci en compléments des annonces textuelles. Le but étant d’augmenter le CTR.

google product illustration

Parfaite illustration du couple product search + adwords

Google cherche également à vendre sa solution de paiement en ligne qui ne s’est jamais vraiment imposée. Je veux bien sûr parler de Google Checkout, le concurrent de Paypal.

C’est bien simple, si adoption massive de product search il y a par les annonceurs, l’utilisation de check out par ceux-ci sera un véritable discriminant et un gage de visibilité puisque Google propose ce service comme filtre de recherche.

google checkout

Google Checkout est ton ami 😉

Voyant toute cette machine de guerre s’avancer, je pense que les comparateurs de prix traditionnels comme Leguide.com, Shopzilla, Shopping.com… doivent commencer à avoir quelques sueurs froides. Certaines rumeurs avancent même que certains gros comparateurs en France très bien positionnés sur les résultats organiques, auraient déjà subit une baisse de leur positionnement sur un grand nombre de requêtes. Google ferait un peu le ménage pour se dégager de la place dans les SERP. Personnellement j’ai un peu de mal à croire à cela lorsque l’on sait que les comparateurs de prix sont eux même de très gros clients pour Google via adwords. Google se sert également des avis clients de ces plateformes pour afficher les rich snippets dans product search.

Alors d’après vous, ce service sera t-il un Top ou bien un Flop ?